top of page

Naviguer dans les eaux de la stratégie d'entreprise : l'océan bleu et l'océan rouge



Dans le monde complexe de la stratégie d'entreprise, deux concepts se distinguent par leur pertinence et leur clarté : la théorie de l'océan bleu et de l'océan rouge. Ces deux théories, développées par W. Chan Kim et Renée Mauborgne, offrent une perspective unique sur la manière dont les entreprises peuvent naviguer dans le paysage concurrentiel.


L'océan rouge : La bataille pour la domination

L'océan rouge représente les industries existantes et les marchés saturés où la concurrence est féroce. Les règles du jeu sont bien établies et les entreprises se battent pour une part de marché existante. Dans cet océan, la concurrence est sanglante, d'où le nom "océan rouge". Les entreprises cherchent à surpasser leurs concurrents en améliorant la qualité, en réduisant les coûts ou en innovant dans les limites de l'industrie existante. Les profits réalisés dans cet océan rouge, bien que souvent minces en raison de la concurrence, sont généralement utilisés pour financer l'exploration et l'innovation dans l'océan bleu.


L'océan bleu : L'exploration de nouveaux horizons

À l'opposé de l'océan rouge se trouve l'océan bleu, un espace de marché inexploré, exempt de concurrence. Dans l'océan bleu, les entreprises créent de la demande et des opportunités de croissance en innovant et en créant de nouvelles industries. La concurrence est inexistante car les règles du jeu sont en attente d'être établies. Les entreprises qui naviguent dans l'océan bleu cherchent à créer de la valeur pour leurs clients d'une manière qui n'a jamais été faite auparavant.


Cependant, l'océan bleu n'est pas un paradis permanent. Avec le temps, à mesure que l'industrie mûrit et que d'autres entreprises entrent sur le marché, l'océan bleu devient rouge. La concurrence s'intensifie et les entreprises doivent à nouveau chercher de nouvelles façons d'innover et de se différencier.


Naviguer entre les océans

Alors, comment une entreprise peut-elle naviguer entre ces deux océans ? La clé réside dans la capacité à innover et à créer de la valeur. Dans l'océan rouge, les entreprises peuvent chercher à se différencier de leurs concurrents en améliorant la qualité de leurs produits ou services, en réduisant les coûts ou en trouvant des moyens innovants de livrer de la valeur à leurs clients.

Dans l'océan bleu, les entreprises doivent chercher à créer de nouvelles industries et à explorer de nouvelles façons de livrer de la valeur. Cela peut impliquer de repenser complètement un produit ou un service, ou d'explorer de nouvelles façons de répondre aux besoins des clients.



4 vues0 commentaire
bottom of page