top of page

Le Groenland, l'histoire d'un coup de pub



Eirik le Rouge, un nom qui évoque des images de guerriers vikings robustes et de terres lointaines inexplorées. Mais derrière ce nom se cache aussi l'histoire fascinante d'un coup de pub magistral.


Eirik Thorvaldsson, plus connu sous le nom d'Eirik le Rouge, était un explorateur viking du Xe siècle. Il est surtout connu pour avoir été le premier Européen à s'établir au Groenland. Cependant, l'histoire de la façon dont il a nommé cette terre est tout aussi intéressante que sa découverte.


Eirik a été exilé de son pays natal, la Norvège, puis de l'Islande pour meurtre. Il a alors entrepris un voyage vers l'ouest, découvrant une terre immense et glacée. Mais Eirik était un homme astucieux. Il savait que pour attirer des colons, il devait donner à cette terre un nom attrayant. Il l'a donc appelée "Groenland", ou "terre verte" en norrois, malgré le fait que la majeure partie de la région était recouverte de glace.


Le nom était une ruse, une publicité intentionnellement mensongère (et assumée) pour attirer des colons. Eirik voulait faire croire que le Groenland était une terre fertile et verdoyante, propice à l'élevage et à l'agriculture. Et cela a fonctionné. Des centaines de Vikings ont été attirés par la promesse d'une nouvelle vie sur cette "terre verte".


Cependant, la vie au Groenland était loin d'être paradisiaque. Les conditions étaient rudes, le climat glacial et la terre peu fertile. Malgré cela, les Vikings ont réussi à survivre pendant près de 500 ans, grâce à leur résilience et à leur capacité d'adaptation.


NB : son fils, Leifr Eriksson, a découvert quant à lui l'Amérique (le "Vinland") cinq siècles avant Christophe Colomb.



10 vues0 commentaire

Comments


bottom of page